Coopératives de travail

Qu’est ce qu’une coopérative de travail?

Les coopératives de travail sont des entreprises possédées et contrôlées de façon démocratique par leurs membres. Comme les autres types de coopératives, elles adhèrent à la Déclaration sur l’Identité Coopérative Internationale et les Principes Coopérratifs. L’objectif principal de la coopérative de travail est de créer des emplois pour ses membres. Chaque membre paie une cotisation d’affiliation ou achète des parts sociales et n’a droit qu’à une voix électorale quel que soit le montant d’argent que le membre a investi dans la coopérative. Les actifs de la coopérative appartiennent à la collectivité et les bénéfices de l’exercice sont redistribués aux travailleurs selon des règles établies par la coopérative, souvent selon le nombre d’heures travaillées par les membres et avec des ristournes limitées sur les parts sociales et les prêts des membres.

Les entreprises traditionnelles cherchent à générer du profit pour les actionnaires qui reçoivent leur part de ce profit selon le montant investit par ces actionnaires. Le contrôle de l’entreprise se fait aussi selon le montant d’argent investi, habituellement un vote par action achetée.

Un membre – un vote

Dans une coopérative de travail chaque membre a droit à un vote, peu importe le nombre de parts sociales qu’il ou elle a acheté. Tous les membres possèdent le même droit de parole sur la façon d’opérer l’entreprise et sur les décisions affectant leur travail quotidien. Les membres combinent leurs talents, leurs intérêts et leurs expériences dans le but d’accomplir des objectifs mutuels, tels que de se créer des emplois, d’offrir des services à la communauté ou d’accroître la démocratie à l’ouvrage. Les membres développent les règles qui déterminent les opérations quotidiennes et à long terme de la coopérative par conséquent la confiance, la communication et la coopération sont d’une importance capitale au succès de la coopérative.

La plupart de nous connaissons les coopératives soit sous une forme ou une autre  financières (caisses populaires), de service (coopératives d’habitation), de consommateurs (magasins coopératifs) ou de producteurs (coopératives de pêcheurs). Toutes ces coopératives offrent des services (crédit, épiceries, distribution) à leurs membres. Leurs membres ne sont pas leurs employés comme c’est le cas dans les coopératives de travail.